Rama-Yade
Retrouvez Rama Yade sur Facebook Dailymotion FlickR
Rama Yade

Soutenez la Pétition de l’association « Paroles de femmes » : « Dis maman, c’est quand qu’on va à l’école » ?


C’est enfin la rentrée des classes mais pour Ruben, 5 ans et demi, la porte de l’école est encore fermée. La raison ? Pas d’AVS (accompagnante de vie scolaire). Ruben a été diagnostiqué « TED », troubles envahissants du développement avec troubles sensoriels.

Un petit garçon qui, l’année dernière s’est sauvé d’une école privée en pleine récréation pour rentrer chez lui malgré une maîtresse, des caméras et trois surveillants. « Malheureusement la porte était restée malencontreusement ouverte », laisse échapper un agent de sécurité (…).

Voilà pourquoi les parents recherchent une AVS compétente parce que rechercher son enfant dans les poubelles en compagnie de la police est une expérience traumatique que les parents ne veulent plus revivre.

Et même si cela fait plusieurs mois que les parents ont contacté les organismes privés afin de rechercher une personne compétente, les candidates se font rares. De plus, au fil des semaines, certaines se sont désistées pour un poste mieux payé ou ont montré leur inexpérience.

En 2004, la France a été condamnée par le Conseil de l’Europe pour « maltraitance » vis-à-vis de ces enfants « différents », TED, autistes et autres, qui n’ont pas de structures adaptées pour les accueillir et qui n’ont pas non plus d’AVS suffisamment formées (…).

essays cheap

Alors les parents se débrouillent comme ils peuvent, certains s’expatrient et partent en Belgique, en Suisse ou au Canada, d’autre créent avec d’autres parents leurs propres structures et se relaient pour jouer les professeurs (…).

Pourquoi la France continue-t-elle à rejeter toutes ces méthodes de stimulation qui ont montré qu’un enfant autiste était capable de vaincre ses problèmes de langage, de faire des études, de trouver un emploi et de devenir autonome ? Est-ce une question de financement du handicap ou une indifférence totale envers ces Français que l’on considère comme des sous-citoyens ?

Voilà pourquoi aujourd’hui, Paroles de femmes s’engage dans ce nouveau combat auprès de toutes ces femmes ayant un enfant porteur de ce handicap.

Aujourd’hui, ce n’est pas seulement en tant que présidente de l’association Paroles de femmes qui a eu connaissance de la détresse de toutes ces femmes qui cherchent désespérément de l’aide que je m’adresse à vous mais également en tant que maman de ce petit Ruben qui n’a qu’un seul rêve, celui d’aller à l’école comme tous les enfants de son âge.

Olivia Cattan, Présidente de Paroles de femmes

765qwerty765

5 commentaires


  1. Coluche...! dit :

    (…) Le jour où il n’y aura plus de pétrole,nous serons tous des handicapés moteur…!

  2. Lili O. dit :

    si mon propos est ailleurs,je suis une maman bien que mon rêve soit tout autre,il n’en demeure pas moins un rêve et je vous remercierais Rama d’entendre mon cri.

    Bonjour Rama,

    Si je m’adresse à vous avec cette familiarité ce n’est nullement par manque de respect mais c’est parce que tout ce que vous lirez vient profondément du fond de mon coeur,j’espère pouvoir vous transmettre toutes mes émotions et tout ce que je possède comme sentiments.

    Je vais essayez de vous exposez les faits et vous demandez votre aide sans pour autant tomber dans un misérabilisme indécent mais si je m’en approche soyez juste indulgente et comprenez que je ma bats pour la vie des miens.

    En effet,je suis maman de 10 enfants,j’ai 41 ans d’origine Camerounaise,je suis née en France j’y ai presque grandi toute ma vie hormis les quelques années ou j’ai vécu en Côte d’Ivoire ou mon père était diplomate à la BAD et après le divorce de mes parents quelques années au Cameroun avant de revenir en France.

    A mon corps défendant bien que cela fasse triste cliché,une famille noire de banlieue avec une « flopée » d’enfants pour obtenir le maximum d’allocations familiales,c’est très loin de ma réalité,de ma conception de la vie et de mes aspirations.Si je suis effectivement à la tête d’une tribu je l’assume complètement,bien que les regards extérieurs soient très critiques et parfois blessants il n’en reste pas moins que je n’échangerais ma vie pour rien au monde.

    Rama comme tout un chacun j’ai des rêves et même si tous sont axés autour de mes enfants,ils ne passent que par un seul et même chemin UN TRAVAIL.J’ai de très lourds handicaps qui m’empêchent de réaliser ce rêve car il comporte de sérieux défis que jusqu’à lors je n’ai pas réussi à dépasser,le premier est que je ne suis pas pourvue de nombreux diplômes,le second étant que j’ai dû m’arrêter de travailler pendant une période assez longue,en effet en 2000 ma tante qui habitait chez moi est tombée malade n’ayant pas d’enfants elle ne comptait que sur moi,1 an et demi après ce fut autour de ma mère pour la même maladie un cancer j’ai dû tout mettre entre parenthèse pour les accompagner jusqu’à la fin et après avec les enfants je n’ai pas repris le travail si ce n’est pour m’impliquer bénévolement au sein d’associations

    Je n’ai pas chômé ces dernières années pour faire aboutir mon projet,je visais le consulat de France à Miami,j’ai demandé de l’aide à plusieurs personnalités,j’ai envoyé des lettres de candidatures spontanées à l’alliance française,à la fondation French Heritage Language Program de Miami sans succès.Pourquoi Miami et les Etats-Unis en particulier?Miami parce que j’ai des amis qui y vivent et que j’y vais souvent en plus de mes différents voyagent à Washington pour le compte d’une association ou je travaille bénévolement ,et les Etats-Unis en particulier car j’aimerais y élever mes enfants tout simplement.
    Je voudrais donner à mes enfants les »armes »(l’éducation)qui leur permettra d’être autonome et indépendant demain,un environnement bilingue serait un avantage plus que considérable.Chaque parent rêve que son enfant fasse mieux que lui même,si mon fils aîné qui a eu sa prépa cette année et qui commence son école d’ingénieur et ma fille qui a eu son bac s cette année et qui bien qu’ayant raté son concours sciences po se dirige vers une licence en droit en prennent le chemin il ne m’en reste encore pas moins de 8 enfants à qui j’aimerais offrir de tout mon être un autre avenir et je vous demande de m’aider dans ce sens.Si je peux vous faire part de mon intime conviction,elle vient d’un constat simple: j’ai eu la chance d’aller régulièrement aux Etats-Unis depuis que j’ai l’âge de 8 ans grâce à mes parents et j’ai pu observer une chose au fil des ans bien que le racisme y soit toujours présent l’américain est la plupart du temps assez pragmatique,à partir du moment ou vous êtes compétent le billet vert est plus important que la couleur de votre peau contrairement à la France ou il vaut mieux s’appeler Dupont.Non pas que je prône cette façon de vivre mais il n’y a que lorsque malgré vos diplômes et votre expérience vous avez tâté la faim de ne même pas pouvoir s’acheter une baguette que vous effectuez d’autres choix,je pense notamment à mon époux qui malgré deux masters en droit des affaires et en management de l’innovation se retrouve aujourd’hui après 11 ans dans une boîte en tant que consultant avec un salaire qui n’a jamais vraiment évoluer s’accroche à ce boulot car il n’ose pas postuler ailleurs par peur de la période d’essais pas concluante,et surtout les factures à payer….
    J’attire cependant votre attention sur le fait que je ne m’engage pas dans un débat sur le racisme en France c’est juste que ceci est la réalité que moi je vis au quotidien,non seulement ma famille mais aussi beaucoup de nos amis issus de la diversité.
    Je ne sais pas à qui m’adresser et vers qui me tourner,je suis prête à partir demain matin s’i le faut,à partir du moment ou j’ai un emploi,un toit sur nos têtes et de quoi remplir les assiettes mon bonheur sera complet.
    Si vous avez la moindre idée de comment m’aider et où m’aider je vous prie humblement de le faire,si un miracle se produit aussi pour nous c’est une bénédiction que j’accueillerais des deux mains et les genoux au sol,car sans me plaindre pour autant en matière de chance je n’ai jamais été la première quelque soit la liste.
    Bien que pour des raisons d’organisations mes préférences seraient que le plus tôt est le mieux, l’école venant de commencer et les enfants pourraient encore démarrer cette année scolaire ailleurs,c’est aussi et surtout parce que je meurs à petit feu chaque jour qui passe, je sais que parfois tout ne dépend pas de votre volonté quand bien même celle-ci serait la plus forte.
    Vous ne me connaissez certes pas,loin d’être parfaite je suis comme tout le monde avec mes qualités et mes défauts mais je suis surtout et avant tout une mère,et je vous prie juste d’agir comme la soeur que je n’ai jamais eu,ou à défaut une personne de votre estime à qui vous voulez apportez promptement votre aide.Je sais que mes aspirations sont élevés et bien plus qu’une question d’exemple car mes enfants se moquent parfois gentiment de moi en arguant que je me berce d’illusions(au vu du nombre de personnes connus ou non à qui je me suis déjà adresser) je souhaite avant tout leur montrer qu’il n’y pas de rêves inaccessibles, mais aussi mes aspirations sont aussi bassement matériel comme pouvoir nourrir mes enfants tous les jours chose qui cela peut sembler bizarre dans un pays comme le notre,je n’arrive pas à faire ces derniers temps,par exemple aujourd’hui ça sera pain et lait chocolaté mais on compense avec beaucoup d’amour et surtout d’humour.
    En tant que femme vous êtes un exemple de réussite dont on s’ enorgueille moi en l’occurrence, malgré des parcours de vie différents, j’aspire à marcher dans vos traces,l’un de mes souhaits en plus de mon indépendance financière serait toujours par le biais de ce travail de faire preuve auprès de mon entourage de la possibilité d’être en mesure d’être l’instigatrice d’une autre vie pour mes enfants et mon mari

    Je vous remercie de m’avoir lu et sachez que quand bien vous ne pourrez rien faire pour moi ce fut un plaisir de vous écrire,.
    En espérant avoir de vos nouvelles bientôt

    Sincèrement,


    Lise Owono-Ndi
    8 passage des ballades
    95800 Cergy
    0761518187

  3. Castelin michel dit :

    Dimanche 18 Septembre.

    Pluvieux, maussade, triste, …

    Les Français visitent leur patrimoine que des collabos mondialistes (internationalistes et capitalistes) vont bientôt vendre à la Chine et aux ‘BRICs’.

    Ce soir, 20h, je regarde l’équipe de France dans la finale de basket avec l’Espagne.
    Je ne regarde pas TF1 où la sphère politico-intello-médiatique choisit la provocation, l’indécence et la fange.

    Ce matin j’ai fait mon marché ; pas de crabes, pas de morue, pas d’anguilles. Ces bestioles me donnent la nausée.
    Castelin michel- 18sept2011

  4. Patricia dit :

    International Working Lady Magazine

    Bonjour madame Yade,

    Le magazine International Working Lady est un nouveau magazine haut de gamme dédié aux femmes actives d’aujourd’hui en Afrique. Ces femmes qui savent allier vie de famille et succès professionnel, engagement humanitaire et féminité, action et dignité.

    Les Working Ladies, incarnent le parcours de femmes leaders à travers l’Afrique. Au fil des parutions, vous rencontrerez des femmes d’ici et d’ailleurs, des figures remarquables et remarquées dans leur pays ou dans le monde, par leurs actions, leur courage, leur dévouement, leurs expériences. Des actrices du changement, du développement aux origines diverses et, au parcours professionnel incroyable.

    Mais avant tout, International Working Lady se veut être le magazine des gens ordinaires qui accomplissent l’extraordinaire. Toutes ces personnes qui s’engagent au quotidien auprès des plus démunis, ces agents du changement au sein de l’Afrique, ces héros des temps modernes de notre Afrique ! Être une Working Lady, c’est oser être soi-même, oser s’affirmer, mais aussi oser sortir du rang, oser déranger… oser changer le monde !

    International Working Lady se définit comme le compagnon de toutes les femmes déterminées et courageuses qui ont surmonté les difficultés pour atteindre leurs objectifs et devenir celles qu’elles sont aujourd’hui. Un hommage rendu aux femmes actives qui vont jusqu’au au bout de leur idéal pour servir les autres et leurs pays ; les Working Ladies déplacent des montagnes !

    Le magazine est présent : au Sénégal, Cote d’Ivoire, Cameroun, Gabon, Congo B, RDC, A partir du 01 Novembre nous serons présents : Au Ghana et au Nigeria version anglaise.

    International est un bimensuel lancé en février….Notre prochaine édition parlera des femmes d’avenirs. Nous souhaiterions vous interviewer afin que puissiez nous parler de votre expérience. Les difficultés que vous avez rencontrer afin d’arriver là où vous êtes aujourd’hui. Le magazine étant inspirationnel, nous voudrions apporter notre pierre d’édifice à notre continent. A travers cette édition, nous allons pousser les jeunes femmes à se focaliser sur leurs objectifs et surtout ne jamais abandonner leurs rêves car nous sommes persuadés que chaque début a toujours été difficile mais avec de la persévérance, la détermination et ‘espoir ; nous parvenons à la réalisation de nos rêves. Vos conseils ainsi que votre expérience aideront ces jeunes à s’accrocher à leurs rêves. Le magazine est gratuit, ce qui permet une grande pénétration de la cible…il est également distribué gratuitement dans les grandes chaines hôtelières et dans les avions (SAA, Kenya Airways et ethiopian Airlines)

    Dans l’attente d’une suite de votre part….
    Notre website: http://www.internationalworkingladymag.com

    Patricia


S'abonner à ramayade sur Twitter

Allons Enfants

Livres

Les droits de l'homme
Les droits de l'homme expliqués aux enfants de 7 à 77 ans


Acheter sur Amazon

Acheter sur Fnac
Les droits de l'homme
Les droits de l'homme
Lettre à la jeunesse


Acheter sur Amazon

Acheter sur Fnac
Les droits de l'homme
Plaidoyer pour une instruction publique


Acheter sur Amazon

Acheter sur Fnac
Allons Enfants

Commentaires récents

  • Très beau texte sur MADIBA, je pense qu'aucun homme sur cette terre n'a été autant aimé et respecté que lui. Il a tant représenté pour des générations …
    lalla on Nelson Mandela est mort

  • .meri…
    mamadou on Nelson Mandela est mort

  • Son souvenir restera à jamais présent en nous!puisse-t-il nous inspirer!!je vous envie tellement,d'avoir approché cet etre aussi exceptionnel!!Je comprends q…
    Sallaburu marie-francoise on Nelson Mandela est mort

  • "Il peut dire qu'il a été un guerrier et son arme c'est son cœur, plus jamais rien ne dérangera ton souvenir, il est gravé en diamant dans l'esprit des h…
    Appolinaire Wendgoudi BEYI on Nelson Mandela est mort

  • Un homme different des humains....que la grace du Seigneur lui soit accorde...…
    Henry Nzila on Nelson Mandela est mort

  • - Charte des commentaires.